Réseau Scientifique Ouest Africain des plantes

AZADIRACHTA INDICA A.JUSS

Le margousier, Le lilas des indes

Famille : Meliacée

Neem (Wolof), Nima,Goo guy (Bambara), Miliahi (Peul/Toucouleur), tubabo tôborô (Mandingue), nim (Moré)

1. Connaissance de la Plante

Un petit arbre de 5 à 12m en Afrique mais pouvant aller jusqu'à 25m de hauteur dans son pays d'origine l'Inde. Il a été introduit dans diverses régions tropicales dont L'Afrique de l'Ouest à des fins de reboisement pendant la période coloniale. Il a été de plus en plus cultivé dans la zone du Sahel pour les plantations urbaines du fait de sa résistance à la sécheresse. Il se développe mieux en solitaire qu'en plantation. C'est un arbre qui présente beaucoup d'intérêt en agroforesterie et est largement utilisé de nos jours comme source phytosanitaire. Toutes les parties de la plantes sont utilisées à des fins économiques (tronc, écorces, racines, feuilles et graines). Il faut noter également certaines propriétés régénératrices du sol mais aussi on remarque que dans son ombrage il est difficile de faire pousser d'autres plantes maraichères. C'est une espèce importante dans l'histoire de la conservation de la biodiversité et constitue le premier cas de Bio-piraterie quand des industriels ont voulu breveté un extrait de cette plante dont l'usage en Inde remonte à plusieurs siècles. Le Neem a une grande renommée dans la médecine ayurvédique, l'huile de graine et les feuilles sont utilisées dans des préparations contre les maladies infectieuses dermatologiques. Du fait de son amertume elle est utilisée (Décocté de feuilles et d'écorces) dans plusieurs régions d'Afrique de l'Ouest pour traiter la malaria car elle a montré d'excellentes capacités fébrifuges. Le Neem appartient à la famile des méliacées qui est représentée par les Genres Khaya, Carapa et pseudocedrela au Sahel. C'est une famille tropicale caractérisée par des arbres à bois odoriférant

Fleurs

Tronc

Usage Médecinal et Traditionnel

  • Médecine traditionnelle :Ecorce et Feuilles, en décoction ou macération : Fébrifuge, Vermifuge, Fièvre Jaune, Dépurative, Stomachique et Tonique amer, Diurétique, Antidiabétique oral Phytothérapie – Usages thérapeutiques reconnus Fébrifuge (activité anti-inflammatoir
  • Autres usages (alimentaire, cosmétique, etc.) :Feuilles : Utilisés en décoction ou macérât comme agent phytosanitaire, Graines : Huile pour préparer des solutions à pulvériser sur les cultures (Efficace contre une trentaine d’espèces d’insectes ravageurs).

2. Botanique

Le Margousier ou Neem (Nom vulgaire) est un arbre pouvant mesurer de 5 à 20m de hauteur, à tronc rugueux et profondément strié. Les feuilles sont composées paripennées (8 à 18 paires), mesurant jusqu'à 40cm de long. Les folioles sont lancéolées et irrégulièrement dentées .Les fleurs blanchâtres à 5 pétales étalées forment des panicules axillaires – Le fruit est une drupe verte ovoïde qui devient à maturité jaunâtre, il est un peu charnu et contient la graine.

3. Portrait phytochimique

Dans les feuilles on trouve de la vitamine C, des alcools aliphatiques, des phytosterols dont la nimbostérol et le ?-sitostérol. Dans les fruits on trouve une quantité importante de triterpénoides dont la plus représentée est l'Azadirachtine qui exprime l'activité répulsive et insecticide de la plante. L'huile des graines est très riche en Soufre d'où son odeur forte, elle est également très amère liée à la présence d'un principe amer nommé acide margosique. On y trouve également un glycoside amorphe et des principes amers triterperniques dont la nimbidine.

4. Drogue Végétale et Mode d’emploi

Les parties aériennes de la plante sont le plus souvent utilisées(les feuilles, les graines et parfois l'écorce). Dosage : Usage thérapeutique (Dermatite infectieuse, Mycoses cutanées) : Faire une Pommade avec l'huile de graines à environ 5% d'huile dans du Beurre de karité à appliquer en fine couche sur les zones affectées Matin et Soir pendant plusieurs jours. Continuer jusqu'à disparition des symptômes plus 1semaine. Combiner avec l'usage d'un savon antiseptique avec Neem disponible en Pharmacie. Chez l'enfant et la femme enceinte aucune donnée pour les dosages mais ne pas appliquer sur des grandes surfaces- Fabrication d'un extrait Phytosanitaire (ref Farmradio.org) : Broyez ou écrasez 10 poignées doubles de graines jusqu'à obtenir une poudre grossière. Mélangez cette poudre avec 10 litres d'eau. Remuez bien le mélange. Laissez-le bien couvert toute la nuit. Le jour suivant, filtrez le mélange à travers un tissu fin. A partir de l'huile faire une solution aqueuse légèrement savonnée en y incorporant environ 10% d'huile et pulvériser sur les cultures et Feuillages Attention : Ne pas consommer les cultures traitées. Attendre un délai d'au moins 5-7 Jours avant récolte.

5. Précautions d’emploi

Ramassez, faites sécher, et gardez soigneusement les graines (T°<40°C). Gardez-les soigneusement entreposées. Enlevez les restes de fruits qui collent encore aux graines. La récolte des feuilles (pas trop jeunes) et parties aériennes doit se faire selon description ad hoc pour la préparation des drogues végétales. Ne pas utiliser ces solutions dans les rivières ou fleuves. L'huile de graine ne devrait pas être utilisée en usage interne.

6. Effets indésirables et Contre-Indications

L'ingestion d'huile de graines peut provoquer des diarrhées, des vomissements et des crampes abdominales.

7. Interactions avec d’autres plantes ou médicaments

-Il n'y pas beaucoup de risque de confusion - Etudes d'interactions pas disponibles.

8. Toxicité

En Phytosanitaire tenir compte de l'activité piscicide de l'azadirachtine qui passe dans la nappe phréatique.

Références Bibliographiques

  • 1°) Daniel FORTIN, Modou LÔ, Guy MAYNART Plantes medicinales du sahel Enda-Editions 2000
  • 2°) J. KERHARO, J. G. ADAM. 1974 Pharmacopée senegalaise traditionnelle
  • 3°) Who plants monography VOL 3 Folium azadirachta